Du repérage amiante à l’analyse de laboratoire, avec un seul interlocuteur

Vous êtes maître d’ouvrage propriétaire ou exploitant de bâtiment, donneur d’ordre.

LABOCEA et ses partenaires de proximité vous accompagnent, dans le respect de la réglementation. 

  • Équipes mobiles et expérimentées à vos côtés sur les chantiers
  • Réactivité
  • Proximité/dialogue

Une offre élargie de prestations sur l’amiante

En complément des analyses, de nouveaux services permettent de construire une réponse adaptée et globale.

Nos prestations

  • Validation de modes opératoires pour le personnel intervenant en réparation/rénovation

Concerne des petits travaux lors d’opérations de maintenance ou d’entretien en présence ou à proximité de matériaux contenant de l’amiante (décret 2012-639 du 4 mai 2012). Pour ces situations, vous devez penser à former le personnel d’intervention en sous-section 4 (SS4).

Des mesures d’empoussièrement (sur opérateur mais aussi état initial, restitution) permettent d’effectuer des validations garantissant une intervention sans émission de fibres d’amiante.

travaux-amiante

  • Diagnostic avant travaux ou démolition

Vous êtes propriétaire ou exploitant d’un bâtiment, vous avez des projets de réhabilitation, de rénovation, découpage, percement ou autres, pour un bâtiment dont le permis de construire est antérieur au 1er juillet 1997, vous devez donc effectuer un diagnostic amiante avant travaux (listes A, B, C avec sondages destructifs) par un diagnostiqueur certifié.

chantier-amiante

Tous les intervenants sur le chantier doivent être en possession du document délivré. Le Code du travail impose en effet ce diagnostic qui porte sur les parties impactées par les travaux envisagés.

Il s’appuie sur la liste de matériaux / composants / parties d’ouvrages définie dans le tableau A1 de l’annexe A de la norme NF 46-020 d’août 2017.

Dans le cas d’une démolition, le diagnostic porte sur l’intégralité du bâtiment à détruire.

 

Contacts

Pour toute demande de devis veuillez compléter ce formulaire.

Voir nos formulaires de demandes d’analyses >>

  • Dossier technique amiante initial (et mise à jour) d’un bâtiment recevant du public

Concerne listes A et B

Quand faire la mise à jour du dossier technique amiante (DTA) ?

Lors de :

  • toute nouvelle découverte de matériaux et produits contenant de l’amiante,
  • la surveillance périodique de ces matériaux et produits,
  • travaux portant sur ces matériaux et produits.

Les DTA réalisés antérieurement au 1er janvier 2013 doivent être mis à jour avant fin janvier 2021 ou dès qu’une intervention est prévue, suite à l’évolution de la liste des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante.

Le DTA initial doit être complété et il doit être fait mention de l’état de conservation de tous les matériaux contenant de l’amiante.

Ensuite, en fonction du résultat de l’état de conservation, des mesures d’empoussièrement peuvent être envisagées pour vérifier l’émissivité des matériaux lors de leur dégradation progressive.

  • Prélèvements et analyses de laboratoire sur matériaux, enrobés, air

Enfin, les échantillons prélevés sont acheminés au laboratoire de Quimper pour des analyses accréditées COFRAC (portée disponible sur www.cofrac.fr). Des options « analyses urgentes » sont aussi disponibles selon des conditions établies dans nos offres aux clients.

Quant aux dépôts d’échantillons, ils sont possibles sur tous les sites de LABOCEA.

 

Que comprend ce diagnostic ?

  • D’abord, un repérage des matériaux contenant de l’amiante.
  • Ensuite, l’évaluation de conservation de ces matériaux.
  • Puis, des mesures d’empoussièrement.
  • enfin, un examen visuel des surfaces traitées après travaux

 

Extension du repérage amiante obligatoire

La réglementation exigeant un repérage amiante pour les interventions et travaux s’étend progressivement avec le décret 2019-251 du 27/03/19.

  • Immeubles bâtis : 1er mars 2019
  • Matériels roulants de transport et navires : 1er janvier 2020
  • Aéronefs : 1er juillet 2020
  • Installations, structures ou équipements concourant à la réalisation ou la mise en oeuvre d’une activité : 1er juillet 2020
  • Terrains, ouvrages de génie civil et infrastructures de transport : 1er octobre 2020