Recherche d’antibiotiques et de résidus médicamenteux

Analyse de plus de 150 résidus de médicaments vétérinaires réglementés et substances interdites à l’état de traces.

Sur l’alimentation humaine et animale

Les contaminants chimiques, en particulier les résidus de médicaments vétérinaires, peuvent être présents dans la chaîne alimentaire. Ils sont utilisés :

  • en traitement des maladies affectant les cheptels,
  • en prévention dans certaines formules alimentaires.

Afin de réduire les risques, certaines de ces molécules sont interdites.
Pour d’autres, un temps d’attente avant abattage est fixé par la réglementation, de façon à éviter le dépassement de limites maximales autorisées...

LABOCEA, un partenaire d’excellence

Notre compétence dans le domaine de la recherche d’antibiotiques et de résidus de médicaments est reconnue par l’accréditation COFRAC sur les matrices viandes et produits à base de viande (accréditation n° 1-5676, portée disponible sur www.cofrac.fr). Nous sommes aussi agréés par le ministère
de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Nous participons à de nombreuses études, en relation avec des organismes de recherche, des agences de l’État, de grands groupes industriels agroalimentaires et pharmaceutiques.
Notre clientèle se situe sur l’ensemble du territoire national et aussi à l’international.

 

« Avec LABOCEA, nous bénéficions d’une expérience de 30 ans dans la recherche de contaminants chimiques. »

 

 

 

Nous analysons des matrices très diversifiées, grâce à nos méthodes de détection et de quantification par LC-MS/MS :

  • Aliments composés pour animaux
  • Denrées d’origine animale destinées à l’alimentation humaine
  • Eau à usage vétérinaire
  • Produits transformés destinés à la consommation humaine

Notre équipe de techniciens et d’experts dédiés vous permet de bénéficier de compétences adaptées.

Notre expérience de 30 ans dans la recherche de contaminants chimiques a été confortée récemment dans le cadre des contrôles officiels mis en place pour appliquer la règlementation européenne, en particulier le règlement 37/2010.

Quelle est la réglementation ?

Alimentation humaine

Le règlement UE N°37/2010 liste les substances pharmacologiquement actives et précise les limites maximales de résidus autorisés dans les aliments d’origine animale.

Alimentation animale

  • La directive 2002/32/CE liste les substances indésirables dans l’alimentation pour animaux.
  • Les additifs coccidiostatiques relèvent du règlement européen N° 1821/2003 relatif aux additifs destinés aux animaux.

 

Voir la liste des mycotoxines que nous pouvons rechercher et les recommandations relatives aux prélèvements >>

 

Pour plus d’information contacter devis@labocea.fr