A la recherche des microorganismes pathogènes en santé animale

LABOCEA dispose d’installations et de compétences permettant de poser un diagnostic précis sur la pathogénicité des microorganismes. Soit en direct à partir des prélèvements réalisés dans les salles d’autopsie, soit à partir de ceux reçus (placenta, avortons et prélèvements d’organes, écouvillons vaginaux et autres, mucus nasal et tous autres liquides biologiques…) nos vétérinaires, ingénieurs et techniciens mettent en culture, isolent et identifient les pathogènes impliqués dans les maladies animales. 

Prestations de LABOCEA

Le diagnostic bactériologique est réalisé à partir de prélèvements d’organes, pour les espèces porcine, aviaire, bovine et autres espèces animales. Ce secteur travaille en étroite collaboration avec l’autopsie. 

Au côté de la bactériologie traditionnelle nous disposons d’équipements de haute technologie (Malditof) permettant par exemple d’identifier en quelques minutes une bactérie isolée, au lieu d’un à plusieurs jours avec les techniques traditionnelles.

Après l’isolement des bactéries, les antibiogrammes sont réalisés suivant la demande du client.

LABOCEA possède par ailleurs des locaux spécifiques pour la réalisation des recherches de salmonelles en élevage dans le cadre de textes réglementaires ou dans le cadre des autocontrôles demandés par les professionnels, particulièrement dans la filière avicole 

Etudes – CMI

Ces recherches sont réalisées pour les laboratoires pharmaceutiques et les filières de production : antibiosurveillance, Concentrations Minimales Inhibitrices (C.M.I.).

LABOCEA est également investi au plan national dans la rédaction des textes réglementaires qui régissent les méthodes de détection des salmonelloses aviaires. Cet exemple illustre notre volonté de mettre à disposition nos connaissances de laboratoire public territorial pour améliorer et garantir la santé des troupeaux et la qualité des produits consommés (viande, oeufs…).

Reconnaissances

LABOCEA est accrédité par le COFRAC pour la réalisation des antibiogrammes, la réalisation des CMI, la recherche de la métrite contagieuse équine ainsi que les recherches de salmonelles sur organes de volailles et dans les prélèvements d’environnement.

Nous partageons notre expérience au travers de réseaux d’épidémiosurveillance tels que le RNOEA (Réseau National d’Observation Epidémiologique en Aviculture), Resapath (résistance aux antibiotiques des bactéries pathogènes), Vigimyc (mycoplasmes), Salmonella (évolution spatio-temporelle des sérotypes de Salmonella non humaines), …