Atlas de dermatologie porcine OIE

Atlas de dermatologie porcine : un ouvrage de portée mondiale !

Parmi les maladies des suidés reprises dans la liste de l’OIE, dont certaines sont communes à plusieurs espèces, plusieurs d’entre elles peuvent entraîner chez le porc des signes cliniques cutanés comme la fièvre aphteuse, l’infection par le virus de la maladie d’Aujeszky, le syndrome dysgénésique et respiratoire du porc, l’infection par le virus de la peste porcine classique et la peste porcine Africaine. Richement illustré grâce aux années de pratiques et de cas rencontrés en salles d’autopsies, dont celles de LABOCEA Ploufragan au travers des témoignages de notre confrère vétérinaire Hervé MORVAN, cet “Atlas de dermatologie porcine” édité par l’OIE est le premier du genre et comble une lacune dans la littérature mondiale. Il offre l’avantage de prendre en considération tous les aspects de la dermatologie porcine, y compris ceux dont l’origine n’est pas infectieuse, parasitaire ou fongique, permettant ainsi de procéder aisément à un diagnostic différentiel tel qu’on a l’habitude de les pratiquer dans les salles d’autopsie de LABOCEA.

Au delà de cette participation à un ouvrage, c’est au quotidien que les vétérinaires de LABOCEA et leurs équipes apportent leur contribution pour le maintien et l’amélioration de la santé animale dans les différentes filières animales en France. Que ce soit en Côtes d’Armor, en Ille et Vilaine ou en Finistère leurs équipes côtoient et partagent leurs savoirs et leurs interrogations, pour faire avancer la connaissance, avec les spécialistes de l’ANSES dont les implantations dont immédiatement voisines de celles de LABOCEA. Tout en respectant la confidentialité, qui est un de nos engagements premiers, pouvoir facilement mettre en commun les réflexions entre les spécialistes de LABOCEA à l’échelle de nos différents sites d’abord, ainsi qu’avec nos différents partenaires scientifiques à l’échelle européenne et internationale est un atout incontestable.