Analyses PCR Covid-19 par LABOCEA

Les conseils départementaux (35, 22, 29) et Brest métropole ont proposé, dès mars, les services de LABOCEA à l’État. L’objectif : prêter main forte pour effectuer les analyses PCR Covid-19 (dites « tests virologiques »).   

Préparation de l’amplification par PCR.

LABOCEA s’est alors engagé pour mettre en place une capacité d’analyser 2 000 écouvillons par jour. Moins de 4 000 tests ont été réalisés d’avril à juin 2020.

La situation a changé début juillet quand les laboratoires de biologie médicale ont été de plus en plus fortement mobilisés. La majeure partie d’entre eux a progressivement fait appel à LABOCEA, les résultats restant sous leur responsabilité.

LABOCEA peut désormais prendre en charge plus de 3 000 tests par jour. Dans les prochains jours, LABOCEA aura réalisé plus de 100 000 tests RT-PCR en Bretagne, au service de la santé publique.

Un engagement important des équipes

Ceci a été possible grâce à un engagement de tous les instants des équipes de LABOCEA. Ce sont des spécialistes des analyses de santé et des collaborateurs d’autres services mobilisés en renfort.

Une cinquantaine de personnes interviennent, de près ou de loin, sur les 560 collaborateurs que compte LABOCEA. Elles permettent d’assurer la logistique, l’enregistrement des écouvillons, les analyses, la validation et le traitement informatique des résultats.

LABOCEA se concentre sur la seule phase analytique. « Nous venons en appui aux laboratoires hospitaliers, ainsi qu’aux laboratoires d’analyses de biologie médicale. Nous leur permettons d’accroître leur potentiel et de démultiplier ainsi leurs capacités analytiques. Nous leur proposons un service sur-mesure en fonction des besoins de chaque laboratoire », indique Éric Laporte, directeur général.

L’acte de prélèvement reste en effet assuré par un professionnel de santé habilité. Le résultat produit par LABOCEA fait systématiquement l’objet d’une validation par le biologiste médical du donneur d’ordre.

Adaptation et réactivité

Les équipes de LABOCEA ont étudié les prérequis techniques dès le mois d’avril. Elles ont effectué les réorganisations nécessaires à la prise en charge de ces analyses. Puis, elles ont réalisé des tests en double sous le contrôle de biologistes médicaux pour valider le processus.

LABOCEA possédait suffisamment d’équipement de laboratoires pour assurer les premières analyses. Ensuite, il a fallu à s’approvisionner en kits PCR, éléments révélateurs de la Covid-19.
Les laboratoires départementaux sont habitués à gérer de grands volumes d’analyses dans le cadre des crises sanitaires animales. Dans le contexte actuel, ils démontrent leur capacité d’adaptation pour faire face aux accroissements rapides de la demande.

L’appui de LABOCEA permet de préserver le réseau de proximité de dépistage des analyses SARS-CoV-2 en Bretagne.

 

 

 

Article mis en ligne le 05/10/2020