LABOCEA coordonne le projet de recherche MICROPLASTIC2 mené en partenariat avec l’entreprise Suez et le laboratoire LEMAR. L’objectif est d’étudier les pollutions des microplastiques sur deux bassins-versants côtiers, à Brest et Marseille.

Microplastic pollution détection

Intitulé du projet : « MICROPLASTIC2 : pollution aux microplastiques – détection, risques et remédiation à l’interface terre-mer ».

Porteur : SUEZ.
Coordinateur : LABOCEA.
Partenaires : CNRS-LEMAR, Ifremer, Laboratoire Océanologique de Villefranche–sur-Mer (LOV), EVOSENS, SISPIA, SEDISOR.
Financement : FUI20, le Conseil Régional de Bretagne, le Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur, le Conseil Départemental du Finistère, Conseil Départemental du Var, Brest métropole, la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée et BPI France.
Début :  février 2016.
Fin : janvier 2020.

Le but est de détecter, évaluer les risques et trouver des solutions pour diminuer les pollutions microplastiques.

prélèvement microplastiques rivière

Prélèvement des microplastiques à l’aide d’un filet conçu par LABOCEA.

L’objectif est de mieux connaître la provenance et la nature des pollutions microplastiques dans les deux bassins-versants. Une modélisation permet notamment d’identifier les zones d’apports.
Le projet aborde la problématique des microplastiques dans sa globalité :

  • leur présence environnementale (rivières et milieu marin) ;
  • leur présence et impacts dans le biota, les écosystèmes, et leurs utilisateurs (par bioaccumulation, vecteur de polluants organiques et pathogènes) ;
  • la recherche de leurs origines (urbaines, bassins-versants, marines) et de leur localisation (modélisation) ;
  • des solutions pour limiter les apports (Suez élabore un pilote de traitement des eaux pour capter un maximum de microplastiques).

microplastiques microplatic

Des microplastiques prélevés par LABOCEA.

L’équipe de LABOCEA participe à l’ensemble des tâches (prélèvements, analyses, modélisation, etc.). Elle communique également auprès du public afin de :

  • sensibiliser aux impacts des microplastiques dans la nature ;
  • expliquer le programme de recherche (Journées Mondiales de l’eau, Nuit européenne des chercheurs, interventions dans les écoles, etc.).

 

Article mis en ligne le 26/03/2019