Labocea détecte, à la demande de laboratoires de biologie médicale (LBM) de Bretagne ou de laboratoires hospitaliers, les variants les plus récents dans le cadre de la Covid-19.

Cette mobilisation a vu la jour dès l’autorisation, à titre dérogatoire, par le ministre de la Santé Olivier Véran en avril 2020, juste après la déclaration de cette pandémie par l’OMS.

Le recours à nos laboratoires s’explique par le fait que le réseau des laboratoires de biologie médicale (LBM) et hospitaliers était à cette date sous-dimensionné pour prendre en charge le million d’analyses PCR, par semaine, souhaité par le gouvernement au printemps 2020, puis plus de 2 millions par semaine à l’hiver 2020.

L’expérience des grandes prophylaxies animales et les capacités analytiques de nos laboratoires a permis de prendre le relais des LBM qui le souhaitaient, selon les dispositions prescrites par l’Agence régionale de santé.

L’intervention de Labocea dans le dépistage Covid-19 devrait s’achever au 30 septembre 2021, permettant de conclure la phase de maîtrise de la pandémie que l’on constate en ce moment. La mobilisation des personnels Labocea perdure néanmoins durant la période estivale, propice à de grands rassemblements festifs, sportifs ou familiaux, avec moins de gestes barrières.

Aussi, il demeure important de continuer à offrir une réactivité de transmission des résultats d’analyses à la demi-journée, tel que nous le pratiquons depuis plusieurs mois, l’objectif étant de circonscrire au plus vite les nouveaux foyers de virus.

En savoir plus >>