trait-blanc-vertical

Récupération des eaux de pluie

Vous êtes équipé d’un système de récupération d’eau de pluie pour des usages intérieurs (WC, lave-linge) et/ou extérieurs (arrosage du jardin, nettoyage des sols ou véhicules) et vous souhaitez vous assurer de la qualité de cette eau.

Que permettent de savoir ces analyses ?

Ces analyses permettront à la fois de contrôler l’absence de contamination d’origine microbiologique et de vérifier l’agressivité de cette eau vis-à-vis de vos canalisations.

Analyses recommandées

Escherichia coli / 100 ml
Coliformes totaux / 100 ml
Entérocoques / 100 ml
pH
Conductivité
Dureté
Titre alcalimétrique (TA)
Titre alcalimétrique complet (TAC)
Flaconnage : un flacon stérile de 500 ml + un flacon d’un litre en plastique

Acheminement au laboratoire dans les 24 h suivant le prélèvement, à 5±3°C

À savoir

Source : www.service-public.fr

Vous pouvez récupérer et stocker l’eau de pluie pour votre usage personnel dans certains cas seulement, et sous certaines conditions.

Usage de l’eau de pluie

L’eau de pluie peut être récupérée pour un usage domestique, hors consommation alimentaire.

  • Usage intérieur : WC – lavage sols – machine à laver (si dispositif de traitement de l’eau adapté).
    Attention : il est interdit d’utiliser à l’intérieur de votre habitation l’eau de pluie qui a ruisselé sur un toit contenant de l’amiante-ciment ou du plomb.
  • Usage extérieur : arrosage du jardin ou nettoyage de la voiture.

Installation et déclaration de l’équipement

La récupération et le stockage des eaux de pluie nécessitent une installation spécifique. L’eau de pluie récupérée doit avoir uniquement ruisselé sur une toiture inaccessible et doit être stockée dans une cuve hors-sol ou enterrée. Il est interdit d’appliquer un produit antigel dans la cuve de stockage.

Si votre installation est raccordée au réseau d’assainissement collectif (rejet des eaux usées dans les égouts), il est obligatoire de faire une déclaration d’usage. C’est le cas si vous utilisez l’eau de pluie récupérée à l’intérieur de votre domicile.

Cette déclaration doit être effectuée en mairie, sur papier libre, auprès du service en charge de l’assainissement. En cas d’utilisation de l’eau de pluie à l’intérieur de votre habitation, les robinets d’accès doivent être clairement identifiés.

Signalétique

Une plaque de signalisation comportant la mention « Eau non potable » avec un pictogramme explicite doit être affichée à côté de chaque point de soutirage d’eau de pluie et WC alimenté par l’eau de pluie.

Robinets

Les robinets d’eau de pluie doivent pouvoir être verrouillés. Leur ouverture doit être prévue avec un outil spécifique, qui n’est pas attaché en permanence au robinet.

Attention : il est interdit d’installer un robinet distribuant l’eau de pluie dans une pièce où se trouvent des robinets distribuant de l’eau potable (sauf caves, sous-sol et autres pièces annexes comme un garage par exemple).

Rendez-vous sur le site www.service-public.fr pour avoir des informations sur l’entretien et le suivi, ainsi que le contrôle et les sanctions éventuelles en cas de manquements.

Pour aller plus loin

Vous pouvez consulter le Guide technique ASTEE d’octobre 2015 Récupération et utilisation de l’eau de pluie

Collecte et prélèvement

  • Vous souhaitez des informations sur notre offre de collecte gratuite de vos échantillons ?
  • Vous souhaitez bénéficier d’un prélèvement accrédité COFRAC ?

Contactez-nous au 02 96 69 02 10 ou par mail : devis@labocea.fr