Connaître les sources de contaminations fécales dans l’eau (baignade, rivière, etc.) et les coquillages (huîtres) permet de mettre en œuvre un plan d’action adapté pour lutter contre ces pollutions. Les collectivités ont la possibilité de faire identifier ces sources de contaminations fécales.

Nous déterminons neuf sources de contamination possibles :

  • êtres humains ;
  • porcs ;
  • ruminants (bovins, ovins et caprins) ;
  • équins (chevaux, ânes et poneys) ;
  • canins ;
  • oiseaux marins ;
  • volailles ;
  • ragondins et rats musqués ;
  • pigeons.

Études globales

Outre des études ponctuelles, nous sommes en mesure d’offrir un diagnostic sur l’ensemble d’un bassin versant ayant des apports sur une zone sensible (zone de baignade ou conchylicole par exemple) :

  • état des lieux de la contamination bactériologique ;
  • synthèse des activités présentes (urbaines, agricoles, loisirs, etc.) ;
  • identification des points de prélèvements stratégiques ;
  • réalisation des campagnes de mesures, avec une fréquence et des conditions adaptées ;
  • interprétation des résultats d’analyse des marqueurs en lien avec l’état des lieux et en fonction des activités présentes sur le bassin ;
  • recommandations et préconisations sur les actions à mener.

Nos experts assurent la recherche de ces marqueurs par une méthode PCR, en parallèle de la numération des E. coli, réalisée par la méthode normalisée NF EN ISO 9308-3 et déclenchée pour un seuil défini en E. coli.

La mise au point de la recherche des marqueurs sur d’autres coquillages (palourdes, coques, moules) est actuellement en cours.

En savoir plus >>