Le bureau d’études « Eau et environnement » de LABOCEA, basé à Plouzané, réalise des schémas directeurs de gestion des eaux pluviales.

Dans ce cadre, il expérimente depuis 2019 un nouveau système de modélisation, en collaboration avec Brest Métropole.

Ingénieurs et techniciens réalisent des études pour des collectivité ou des promoteurs, afin d’anticiper les inondations qui pourraient être générées par de nouveaux aménagements urbains.

Depuis 2010, le bureau d’études s’attelle en effet à proposer des solutions pour résoudre les problèmes de flux trop importants d’eaux pluviales, engendrés par l’urbanisation et l’imperméabilisation des sols.

Modéliser les eaux pluviales

Avec Brest Métropole, le bureau d’étude met en place, depuis 2019, une modélisation qui permet d’obtenir des informations complémentaires de ruissellement, par rapport aux modèles classiques. La modélisation numérique du terrain, effectuée grâce à des données altimétriques et topographiques, calcule les trajets de l’eau, la vitesse à laquelle elle coule, la hauteur d’eau de l’inondation, en fonction de l’intensité ou de la durée de la pluie.

Seules quelques grandes métropoles, comme Nantes par exemple, travaillent actuellement avec des outils similaires. La modélisation du ruissellement des eaux pluviales est une vraie nouveauté, car auparavant nous modélisions uniquement ce qui se passait dans les tuyaux.

Le travail de précision en amont effectué par Brest Métropole, avec un recueil de données très important, permet d’obtenir des résultats absolument très fins et très proches des phénomènes réellement observés sur le terrain.

Des aménagements ou des constructions peuvent alors être envisagés de façon efficace pour réduire l’impact de ces inondations. Cela permet aussi d’anticiper, de façon très poussée, les effets sur les inondations de tout projet et de réaliser des mesures correctives.

 

En savoir plus sur les eaux pluviales dans le territoire de Brest Métropole >>