trait-blanc-vertical

Eaux de puits et forages domestiques

Assurer la qualité sanitaire des eaux de puits et de forage : un réflexe pour la sécurité de tous.

Pourquoi ces analyses ?

  • L’utilisation de l’eau d’un puits à des fins alimentaires et/ou sanitaires peut présenter un risque pour la santé en cas de mauvaise qualité bactériologique.
  • La présence de nitrites, nitrates, ammonium peut avoir un effet néfaste sur la santé humaine.
  • La présence de fer peut entraîner la formation de dépôts dans les conduites. La corrosion des canalisations en est aussi une des conséquences.
  • La présence de fer et manganèse peut tâcher le linge et les équipements sanitaires.
  • Une dureté de l’eau trop élevée peut provoquer des dysfonctionnements des équipements ménagers.

Des analyses régulières (au minimum tous les ans) de l’eau de son puits ou de son forage sont fortement recommandées pour s’assurer de sa bonne qualité sanitaire.

Réglementation

L’utilisation de l’eau d’un puits est encadrée par un règlement sanitaire, de façon à empêcher la pollution du réseau public d’eau potable à l’occasion de phénomènes de retours d’eau.

En application du Code de la santé publique (article L.1321-7), l’utilisation d’une eau prélevée dans le milieu naturel et destinée à la consommation humaine (usage alimentaire et/ou sanitaire) nécessite, quel que soit le débit :

  • Une déclaration en mairie lorsque le captage privé est réservé à l’usage personnel d’une famille. La déclaration au titre de l’article L.2224-9 du Code général des collectivités territoriales (CGCT) vaut déclaration au titre de l’article L.1321-1-II-3è du Code de la santé publique. Cette déclaration doit être accompagnée d’une analyse de la qualité de l’eau (analyse de type P1, à l’exception du chlore, définie dans l’arrêté du 11 janvier 2007).
  • Une autorisation par arrêté préfectoral, dans le cas de captage privé à usage non unifamilial (fermes-auberges, gîtes, centres d’accueil, campings, etc.).

Analyses recommandées

Escherichia coli / 100 ml
Coliformes totaux / 100 ml
Entérocoques / 100 ml
Micro-organismes revivifiables à 22 °C
Micro-organismes revivifiables à 36 °C
pH
Conductivité
Ammonium
Nitrates
Nitrites
Dureté
Titre alcalimétrique TA – TAC
Fer / Manganèse
Turbidité
Chlorures
Sulfates
Carbone organique total (COT)
Flaconnage : un flacon stérile de 500 ml + un flacon d’un litre en plastique

Acheminement au laboratoire dans les 18 h suivant le prélèvement, à 5±3°C

Collecte et prélèvement

  • Vous souhaitez des informations sur notre offre de collecte gratuite de vos échantillons ?
  • Vous souhaitez bénéficier d’un prélèvement accrédité COFRAC ?

Contactez-nous au 02 96 69 02 10 ou par mail : devis@labocea.fr